Proposition de reconstitution d'un costume d'aviatrice du début du XXe siècle

Suite et fin de la série d'articles sur le costume de pionnière de l'aviation pour la pour la compagnie Eutrapelia.

Dans les articles précédents nous avons vu les recherches effectuées dans le cadre de cette réalisation, nous allons donc, enfin voir la culotte réalisée pour le spectacle. Pour rappel les articles précédents :

Je cite la description des personnages du spectacle :

Lui : un explorateur rigide, colonial et misogyne, qui cherche un aéroplane et un pilote pour tenter l'exploration aérienne d'une contrée sauvage.

Elle : une jeune femme libre, rêveuse et optimiste, gérante d'une petite compagnie aérienne et pilote d'un monoplan «Antoinette ».

Eutrapelia, Antoinette

Assez rapidement, nous avons décidé de nous inspirer en partie de la tenue d'Harriet Quimby pour réaliser non pas une combinaison mais une culotte/jupe convertible. De plus sa tenue nous semblait autoriser des possibilités variées dans le choix du tissu.

Comme je le soulignais dans l'article précédent, si l'on sait par un article de presse que la tenue d'Harriet Quimby était convertible, aucune source nous permet de savoir avec précision comment c'était réalisé. Nous avons dont cherché un système en s'inspirant des nombreuses photographies et gravures de tenues de sport, de chasse ou de marche que j'ai présenté dans le premier article.

La culotte d'Harriet Quimby présente des boutons sur toute la longueur de la cuisse jusqu'aux genoux. J'ai assez vite pris la décision de partir de ces boutons comme base du système.

harriet-quimby-03.jpg

De plus sur plusieurs jupes de cette période, on constate que les boutons non utilitaires sont utilisés comme décorations sur toute la longueur des jupes. Il semblait donc crédible de garder ces boutons sur la jupe également. Dans ce cas, on le voit sur cette photo, on peut apercevoir le jupon porté en dessous. L'ourlet a également une forme incurvée qui permet de gérer l'excédent de tissu au niveau des genoux lorsque le vêtement est boutonné en culotte.

promenade-01.jpg

28942055_10156892690554796_2046915883_o.jpg D.R. Eutrapelia spectacles historiques.
Jupe simple et fluide, Les 2 pans de devant se chevauchent pour couvrir les jambes mais on peut voir le jupon en bas. Les boutons sur l'avant de la jupe sont décoratifs dans ce cas.

28928586_10156892691664796_1285301450_o.jpg D.R. Eutrapelia spectacles historiques.
Sur les côtés, des boutons et des brides permettent de resserrer le bas de la culotte sous le genou. Une fois encore, ils sont purement décoratifs sur la jupe.

23825958_1603538689710712_3130683972221768742_o.jpg D.R. Eutrapelia spectacles historiques.
Portée en culotte, les boutons de devant servent à former les 2 jambes de la culotte. Elle arrive alors juste sous les genoux.

La culotte est réalisée dans un drap de laine fine rose. Les boutons en bois émaillés sont décorés de petites fleurs. Ces détails (couleur, boutons) nous ont été inspirés par le soin apporté à la toilette et à son image par Harriet Quimby.

Pour finir, voici une photographie de l'explorateur qui accompagne Antoinette dans ce spectacle et donc j'ai également réalisé la veste et le pantalon.

23800304_1603538649710716_8420510733080664427_o.jpg D.R. Eutrapelia spectacles historiques.
Veste et pantalon en gabardine de coton. D’après des dessins de tenues d'explorateurs du début 20e siècle.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page